The Else World


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Panne d'inspiration ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Murphy Harkness
Croupier(ère) au Golden Palace
avatar

Féminin
Nombre de messages : 475
Pouvoir : Aucun
Clan : Autres
Date d'inscription : 27/04/2008

Zone mutant
Nom de code:
Humeur:
7/10  (7/10)
Calpin:

MessageSujet: Panne d'inspiration ?   Mer 14 Mai - 7:57

Voici un petit guide que vous pouvez utiliser quand l'inspiration n'est pas au rendez-vous. Il y a des exemples pour chaque situation, mais aucun en lien avec le forum.

Flash-back : Vous pouvez parlez de certains moments du passé de votre personnage. Cela peut permettre aux autres joueurs de mieux comprendre votre personnage dans ses paroles et ses agissements. De plus, cela rend votre personnage plus crédible. Après tout, penser au passé arrive à tous.

Allan était au bord de la mer. Le vent soufflait doucement dans l'eau faisant en sorte que les vagues n'étaient pas bien grosses. Un doux parfum marin emplissait l'air qu'il respirait. Le soleil était sur le point de disparaître derrière l'horizon. Cette situation lui rappelait cette fameuse soirée. Il y avait peut-être 2 ans que cela s'était produit. Non, c'était plus récent que cela, quoi qu'il avait tellement touchée qu'il avait l'impression que c'était plus récent que la véritable date.

Sa copine de l'époque l'avait invité à la plage, par une belle soirée comme celle-ci. L'air était aussi doux et parfumée qu'à cet instant. Ils avaient marché un bon moment, main dans la main, avait de s'asseoir sur le sable encore chaud. Au bout d’un certain moment, elle l’avait regardé droit dans les yeux, d’une manière qu’il ne pourrait certainement jamais oublié. Elle lui avait dit combien elle l’aimait et qu’il était son petit rayon de soleil, mais ses parents avaient décidés de déménager, à cause d’une merveilleuse offre d’emploi, loin d’Hawaii. Ils allaient en aller habiter à Londres. Dû à son jeune âge, soit 15 ans, elle ne pouvait faire autrement que de les suivre, même si son cœur ne voulait pas. À cause de ce départ, il était préférable pour leur couple de se laisser immédiatement, dans de beaux souvenirs que plus tard dans une affreuse chicane par le biais d’internet. Sur ses mots, elle ne lui avait pas laissé le temps de dire un quoi que se soit. Elle l'avait embrassé pour lui tourner les talons et partir en courant. C'était la dernière fois qu'il la vit en chair et en os, mais ce n'était pas la dernière fois. Son visage avait longtemps hanté ses pensées et ses rêves.


Pensées : Vos pensées peuvent avoir un lien avec votre passé, ce que vous devez faire en rêvant de tel endroit, avoir un lien avec votre interlocuteur, etc. Les possibilités sont très grandes et c'est à vous de les exploiter.

Miria regarda cette personne droit dans les yeux avant de sourire doucement.

*Il me fait vraiment à Max, sauf, qu'au moins, lui n'est pas mon petit frère alors je peux le rembarré sans risquer de me faire chicaner après pour mes paroles blessantes.*

Il continua de lui parler avec ses grands airs. Au fait, pour qui il se prenait pour agir de la sorte et, surtout, par parler avec tant de mots qui ne voulaient absolument rien dire si un dictionnaire ne se trouvait pas à notre porté.

*Oh mon Dieu ! C'est vraiment du n'importe quoi ce qu'il raconte. Je trouvais que Maxounet utilisait des mots sans sens, mais lui, il vient de gagner la palme. Je suis presqu'à me demander s'il n'est pas un de ces enfants qui viennent du reste des grandes lignées de noble qu'il y avait avant. Ça ne serait pas surprenant.*

Pendant tout le temps où elle avait pensé à cela, elle ne l'avait plus vraiment regardé. Quand, finalement, ses grands yeux verts se reposèrent sur cette personne, elle vit alors le sourire qu'il abordait. Elle fronça les sourcils avant de se retenir pour ne pas éclater de rire devant cet inconnu.

* J’n’arrive pas à croire qu'il essai de me charmer et surtout pendant que je travaille. Quoi que c'est ça le problème. Je travaille et il sait que je ne peux pas m'en aller. Pourquoi je suis prise derrière ce comptoir, mis à part pour le fait que je suis barman. Pitié Dieu, envoyé d'autres clients. Je n'ai pas envie de passer tout le reste de la nuit à écouter ce type.*

Par chance, un groupe de 4 personnes entra et se dirigea vers le bar. Enfin, elle allait pouvoir s'éloigner de ce monsieur, du moins, pendant quelques instants. C'était vraiment mieux que rien.

Description des lieux : Pensez à décrire l'environnement dans lequel se trouve votre personnage. Vous pouvez parler des bruits qu'il entend, des odeurs qu'il sent, de ce qu'il voit ou même ne voit pas.

Adrien n'était pas revenu dans cette ville depuis qu'il en avait déménagé à l'âge de 12 ans, ce qui remontait à plus de 30 ans. Tout avait tellement changé. La douce odeur de fleur qui régnait avait été remplacée par une infecte mixture de pollutions et produits toxiques. La flore avait disparue, si ce n'était que quelques mauvaises herbes qui qui poussait dans les terrains contaminés par la pollution. Ces beaux champs verts étaient devenus des champs de briques grises. Mais que c'était-il produit pour que ce magnifique village devienne une telle horreur ? Ça lui bisait vraiment le coeur.

Description de l'apparence: Vous pouvez décrire les vêtements que vous portez, sans oublier tous les petits accessoires accompagnants la tenue, ce qui inclus les sacs, les bijoux, les chapeaux, etc. Il ne faut pas oublier la coiffure et la maquillage.

Mila était un peu en retard pour sa rencontre avec son beau Jeff, mais elle avait eu du mal à choisir sa tenue. Trop chic, trop sport, trop sexy et la liste continuait. Au moins, elle avait finit par trouver ce qui lui semblait être le juste milieu. Elle avait un jolie cache-cœur brun, porté par dessus un débardeur d'un beau rose ayant de la dentelle au collet. Pour ne pas faire trop chic, elle avait opté pour un jeans, mais qui n'était plus très neuf. Par contre, il était encore en état, ce qui voulait dire qu'il n'avait aucun trou, Dans ses pieds, se trouvait de jolis souliers à bout pointu d'un brun ressemblant à son haut. Comme elle avait pris beaucoup de temps pour s'habiller, elle ne s'était pas coiffée. Résultat, ses cheveux blonds étaient bouclés puisque qu'elle frisait naturellement. À la hauteur de ses lobes, on pouvait distinguer des anneaux en argent, ce même argent qui se retrouvait à son poignet droit, soit à celui où elle portait sa montre. Dans sa main gauche, elle tenait fermement son petit sac à main d'un rose un peu plus pâle que son débardeur.

Elle finit par arriver devant le petit café où l'attendait son rendez-vous, confortablement installé dans une chaise sur la terrasse. Il semblait ravi de la voir.


Les gestes : Votre corps est en mouvement constamment, alors celui de votre personnage aussi. Décrivez ce qu'il fait, même si c'est aussi anodin que cligner des yeux parce qu'une poussière est dans son oeil.

Nino se promenait dans les rues de la ville ses écouteurs sur les oreilles. Il n'entendait pas la circulation, ne voyait pas les gens. Il était dans son monde. Il dansait au son de la musique, en plus de chanter, même si sa voix ressemblait au miaulement d'un chat. Il porta alors soudainement sa main droite sur son écouteur du même coté tout en cessant de marcher. C'est alors qu'il chanta le solo de la chanson en imitant les pas de danse du vidéo qu'il avait vu plusieurs fois, dont une fois avant de partir se promener. Il frappa même une personne qui passait près de lui, mais il ne le réalisa même pas.

La position : Comment se tient votre personnage ? Il est assit sur le sol ? Écrasé sur le canapé ? C'est une chose utile pour votre interlocuteur. Il pourra alors écrire une réponse en tenait compte de votre position. Son personnage sera plus facile à diriger. Cela permettra aussi à vous de donner un peu plus de réaliste à la personne que vous incarnée. Après tout, on prend tous des positons qu'on le veuille ou non.

Kyle était assis à la bibliothèque, les deux pieds croisés sur la table. Dans ses mains se trouvaient un livre. Il tentait de lire la pièce de théâtre que son professeur avait donné en devoir il y avait plusieurs semaines. Il avait "oublié" qu'il devait en faire la lecture et la date limite se trouvait à être le lendemain. Il essaya e se caler encore un peu plus sur la chaise croyant être plus confortable, mais c'est l'inverse qui se produisit. Mais pourquoi ces chaises étaient aussi dures ? C'était un moyen pour faire en sorte que les étudiants ne puissent pas dormir ? Si c'était le cas, ça marchait très bien. Au bout d'un moment, le jeune homme retira ses pieds des la table et les posa au sol. C'était un peu mieux et il pu lire quelques pages, mais il ne se senti plus très bien après quelques minutes. Il entreprit alors de ramener vers lui la chaise qu'il y avait de l'autre côté de la table. Quand il ne put plus la bouger, il installa ses pieds sur celle-ci et reprit sa lecture.

Description de votre état : Pensez à décrire l’expression de son visage, si vous souriez, froncez les sourcils, etc. Il se sent comment à l'intérieur ? Colérique ? Gêné ? ...

Chris se pinça les lèvres quand il entendit ce que son meilleur ami avait à lui dire avant d'arborer un visage triste et très déçu. Mais pourquoi ne pouvait-il pas tomber sur des filles qui n'étaient pas que de parfaites manipulatrices. Malgré ce qu'il montrait, il était très en colère à l'intérieur. Il croyait que Mélinda était différente, mais il fallait vraiment croire que c'était loin d'être le cas.Il n'était qu'un sale garce et ça le mettait hors de lui, mais il devait se contrôler extérieurement, enfin, tant que son meilleur ami était encore dans les parages.

La voix : Suivant ce que votre personnage a à dire, le ton de sa voix peut dégager un sentiment (Ex. : Tristesse, mélancolie, joie, etc.) . Il faudra alors exploiter ce facteur pour enrichir ce que vous aurez à dire.

Les yeux de Kisha virent aussi rond qu'une balle de tennis. Il avait vraiment osé dire ce qu'elle avait entendu ? Il n'y en avait aucun doute. Elle avait juste à regarder les personnes qu'il y avait autour d'eux pour le savoir. Il riait comme des hyènes. S'il pensait qu'elle allait laisser passer ces paroles, c'est qu'il était fou, fou de croire qu'elle allait se laisser marcher sur les pieds.

"Parce que tu te crois vraiment intelligent ? Je suis certaine que tu n'as jamais à personne comment tu as fait pour graduer l'année dernière. Mais non, tu as trop honte. Honte d'avouer que tu es terriblement mauvais en cours et qu'il t'a fallu mon aide, oui mon aide pour espérer avoir le minimum requis Tu es vraiment pathétique !" Elle avait dit tout cela en hurlant chaque mot si distinctement, comme si chacun d'entre eux étaient un poignard et qu’elle les plantait dans le corps de ce crétin, avec autant de force que la force avec laquelle elle avait parlé. Son ton dégageait tellement de colère, une colère qu'elle n'avait jamais osée exprimer avant ce jour. À cet instant, son titre de gentille première de classe nunuche s'effaça.

Interaction avec l’interlocuteur ou les interlocuteurs : Vous ne jouez pas seul alors pensez à la manière dont votre personnage réagit face aux paroles de la ou des personnes avec qui il parle. Vous pouvez aussi parler du charisme de cette personne, de son charme, etc.

Alexandra éclata de rire après la remarque de Jacob. Comment pouvait-il sortir ce genre de remarque et faire toujours rire les gens ? C'était toute une question qui allait peut-être rester sans réponse. Elle finit par réussir à arrêter de rire, contrairement à Max qui était presque sur le point se se rouler au sol. Il était vraiment trop craquant, surtout avec ces petites fossettes qui se formaient quand il souriait. Il avait un charme indéniable et la jeune femme avait un gros faible pour ce jeune homme. Malheureusement pour elle, Jacob le savait et la taquinait souvent avec cela. D'ailleurs, il lui fit une petite remarque que Max ne compris pas de la même manière que Alexandra. Elle le regarda alors d'un air un peu bête avant de lui sourire. Elle ne pouvait jamais se fâcher avec lui, du moins, jamais très longtemps.

_________________
Hello !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elseworld.forumsactifs.com
 
Panne d'inspiration ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tolkien: Inspiration à partir de sa vie
» panne de mumble
» Petite panne d'ordi
» Peut-on trouver un quelconque avantage à tomber en panne ? [Jude]
» Petite aide pour trouver l'inspiration

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Else World :: Administration :: Règlement & Contexte-
Sauter vers: