The Else World


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Naël Otis [ en cours ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Naël Otis
Chevalier Rouge// Barmaid
avatar

Nombre de messages : 8
Clan : La Secte Rouge
Date d'inscription : 19/06/2008

Zone mutant
Nom de code: Tengu
Humeur:
10/10  (10/10)
Calpin:

MessageSujet: Naël Otis [ en cours ]   Dim 29 Juin - 8:25

Information Personnelle


  • Nom: Otis
  • Prénom : Naël, qui est le diminutif d'Anna Naëlle

  • Âge : 19 ans
  • Date de naissance : 13 Septembre
  • Groupe sanguin : B+

  • Sexe : Féminin
  • Nationalité: Grecque
  • Langue(s) parlée(s): grec et anglais

  • Clan : la Secte Rouge
  • Emploi: Officier de la Secte / barmaid au Black Mirror


  • Voix : un pépiement léger au débit extrêmement rapide, au point que l'on se demande comme elle fait pour rester en même temps qu'elle parle, suffisamment audible pour être entendu mais sans plus.
  • Parfum : Orange Tonic, d'Azzaro
  • Objet Fétiche : des ciseaux de coiffeur
  • Chiffre chanceux : 0
  • Alcool : Uniquement les cocktails, plus particulièrement les Sex on the Beach
  • Drogues et cigarettes : uniquement le narguilé
  • Couleur préférée : Orange
  • Saison détestée : l'hiver
  • Le pouvoir qu'il aurait voulu posséder : briller la nuit, comme les lucioles.
  • Ne s'ennuie pas de : tester de nouvelles coiffures, se battre, inventer de nouvelles boissons
  • Hobbie(s) : tester de nouvelles coiffures, se battre, inventer des plats et des boissons, traîner un peu partout pour repérer des adveraires potentiels.
  • Maladie(s) : elle souffre de crises d'hyperagressivité


Pouvoir


  • Nom de code : Tengu
  • Description du Pouvoir: Le pouvoir de Naël lui permet d'allonger et de contrôler ses cheveux, qui peuvent atteindre les neuf mètres de long. Véritables cables de même pas 0.1 millimètres de diamètre, ils peuvent se révéler aussi coupants qu'une feuille de papier, et résistent à une traction de l'ordre de plusieurs tonnes... Oh, évidemment, ils peuvent brûler, mais pour quelques centimètres de perdu pour Naël, vous aurez eu le temps de vous faire ligoter et de sentir les cheveux se mouvoir à l'intérieur de votre corps pour vous asphyxier alors...
    Le problème est que si elle peut les allonger, elle ne peut pas les raccourcir, d'où l'obligation d'avoir constamment des ciseaux sur elle. De plus, son pouvoir ne fonctionne que sur ses propres cheveux, et la rapidité avec laquelle elle les fait se mouvoir est directement liée à son état physique : si elle est fatiguée, ils se mouvent nettement moins vite.
    • Force(s): Les qualités principales de Naël sont sa vitesse, sa souplesse et sa réactivité qui lui confèrent une grade faculté d'esquive. L'affronter, c'est affronter un lutin, un farfadet monté sur ressorts qui se trouve toujours où on ne l'attend pas. Du fait d'une bonne concentration et d'une acuité visuelle développée, elle repère assez facilement les failles des gens, s'y engageant sans hésitation.
      Mais son point fort, en tant qu'Officier de la Secte Rouge, reste le fait qu'elle ne fasse pas preuve de la moindre pitié lorsqu'elle combat et ne se laisse influencer par rien. Si elle cesse un combat, elle ne le reprendra pas, quelques soient les provocations.
    • Faiblesse(s): Manquant d'endurance et étant une véritable tête brulée, Naël ne prend jamais la peine d'établir une stratégie, allant au plus efficace et au plus rapide. De par ce fait, elle prend souvent des risques inutiles et laisse des ouvertures à son adversaire, prolongeant ainsi inutilement le combat... La plus grande faiblesse de Naël reste son don : en effet, une fois ses cheveux coupés, elle ne peut plus les contrôler, et doit les faire repousser. Pas que ce soit fatiguant, mais cela prend un peu de temps, quelques neuf minutes pour les mener à leur longueur maximum puisqu'elle les fait pousser à raison d'un mètre par minutes.


Extérieurement


  • Description physique : Regardez par là. Oui, là, cette silhouette colorée qui tranche sur la grisaille de la ville. Pourriez-vous vous douter que ce lutin orange et rose est une combattante qu'il ne vaut mieux pas provoquer ? Bien sûr que non... Ce n'est pas avec son mètre 70 pour 62 kilos, ni avec sa silhouette plantureuse qu'elle inspirerait de la peur. Alors quoi ? Ses cheveux ? Plus ou moins... Il est vrai que cette chevelure rousse aux mêches orange vif et violettes a de quoi surprendre. Souple, elle ondule au rythme de ses pas et, si vous y prétez attention, change de longueur d'un jour à l'autre. Etonnant, n'est-ce pas ? De pouvoir passer à une coupe garçonne à des couettes qui balaient presque le sol en l'absence d'une journée...
    Observez mieux cette personne. Elle avance d'un pas vif, esquissant parfois quelques pas de danse, évitant les gens en tournant sur elle-même, comme une enfant. Des enfants, elle a d'ailleurs le visage rond aux pommettes trés peu marquées et le menton au dessin doux. Quand au nez en trompette et à l'extrêmité à peine arrondi, il semble aussi mutin que le sourire de sa propriétaire. Des lèvres charnues glossées de fuschia, qui dévoilent des dents régulières et nacrées, qui s'étirent en une moue boudeuse ou un sourire pétillant.
    Vous ne notez rien d'autre ? Vous me semblez bien peu observateur. Quoi, ses yeux ne vous choquent pas ? Cela vous semble t'il à ce point naturel, des yeux qui dévorent une bonne part du visage et possèdent des iris une nuance au-dessus du bleu lavande ? Le fait qu'ils soient maquillées en fuschai ne vous surprend pas ? Ni même les étoiles rose vif tatouées sous chacun d'entre eux ? Certes, je veux bien croire que des gens à l'apparence beu banale, on en croise partout à The Else World, mais ayez l'honnêteté d'admettre que celle-ci a fait fort !

    Passons au reste du corps de ce lutin. Plutôt musclée, mais de manière trés discrète, son ventre est parfaitement plat et sa poitrine généreuse est feme et bien soutenue. La taille fine et les hanches larges, il s'agit d'une jeune fille à la silhouette en amphore, à la Marylin Monroe. Cambrée, elle fait malgré elle ressortir un fessier musclé et rond tandis que ses épaules bien dégageées se prolongent en des bras récouverts d'une légère couche de graisse. Cette fille semble bien en chair au premier abord, mais l'on se rend rapidement compte que non en voyant ses jambes certes rondes mais dures et solides.
    Que reste t-il ? Ah oui, ses mains ! Douces et fines, elles ont des ongles coupés court et vernis de fuschia. Oui, décidément, elle ne passe pas inaperçue... D'autant que sa peau olivâtre de méditerranéenne donne l'impression qu'elle est légèrement bronzée, chose étrange en ce lieu où le soleil est des plus rares !

    • Manière de s'habiller: Colorée ? Oui, c'est sans doute le terme qui conviendrait le mieux. Sa tenue fêtiche, qu'elle décline dans à peu prés toutes les couleurs possible, se compose d'un bandeau sur la poitrine, par-dessus lequel elle met un haut transparent ou en fine résille de la même couleur s'arrêtant au-dessus du nombril. Elle porte avec un short court et moulant avec des chaussettes rayées montantes et une jupe en résille ample, qui laisse voir par transparence short et chaussettes. Ses chaussures sont des Van's orange et fuschia.
      Il paraît qu'ici, pour rester en vie, il faut se faire discret. Naël est la preuve vivante du contraire : pour la regarder en face, il vaut mieux avoir des lunettes de soleil, et pourtant aux dernières nouvelles, ce sont ceux qui s'en sont pris à elle qui ont mal fini...
    • Nombres de piercings : Un, au nombril. Devinez l'ornement ? Bravo, il s'agit bel et bien d'une étoile, orange celle-ci.
    • Tatouages: Naël s'est faite tatouer trois petites étoiles fuschia, l'une sous l'oeil gauche, l'autre sous l'oeil droit et une dernière au-dessus de la fesse gauche.


Intérieurement


  • Description psychologique : Paradoxe vivant, Naël est un assemblage de traits de caractère hétéroclites et contradictoires. Refusant de se laisser cerner, elle joue de cette complexité avec art, usant de sa psychologie étrange comme d'autres de leur physique. Bon, ok, elle joue aussi de son physique...

    Femme-enfant dans le plus pur sens du terme, elle est sensuelle et infantile, jouant avec les sentiments des gens comme si ils n'avaient pas d'importance tout en prenant garde à ne pas outrepasser certaines limites - assez extensibles - qu'elle s'est posée. Elle peut passer du plus grand des sérieux à une gaminerie sans bornes, faire un caprice et l'instant d'aprés parler philosophie... Spécialiste de la douche écossaise, vous croyez ? Mais c'est que vous êtes observateur, vous ! Ou alors, vous l'avez déja croisée...
    Douce et débordante d'énergie, c'est une véritable pile bourrée de bonne humeur et de joie de vivre, qui sait pourtant se révéler posséder un sadisme et une cruauté sans bornes. Quand elle se bat sérieusement, c'est dans l'intention de tuer et l'on s'en rend rapidement compte. Sans compter les crises d'hyperagressivité qui ont la fâcheuse tendance de se décencher au cours d'un duel ou lorsqu'on la cherche un peu trop, êntraînant un bain de sang si elle n'y prête pas attention...
    Ne mentant jamais, elle élude, détourne la vérité, use de mots à double-sens ou joue sur les termes des questions pour ne pas avoir à dire ce qu'elle a vu ou fait . Demandez-lui si elle a vu qui avait tué X: si elle est responsable, elle dira que non, parce qu'elle ne peut pas elle-même se voir agir, si elle a vu la personne responsabl, mais de dos, elle dira de même car la question sous-entend qu'elle doit avoir vu son visage. Jamais elle ne couvrira quelqu'un, par contre. Seul son intérêt prime.
    Manipulatrice et dissimulatrice, son sourire et sa bonne humeur cachent sa rage et ses véritables émotions, tandis qu'elle peut ainsi tranquillement les analyser et étudier les réactions des gens pour les faire agir à sa guise. Solitaire et méprisante à l'égard de la majeure partie des gens, elle a pourtant un grand besoin de leur présence, ne supportant pas de se sentir invisible.

    • Goûts Culinaires : les fruits, les cocktails et les mélanges étranges sont ce qu'elle aime le plus. En fait, elle peut avaler à peu prés n'importe quoi tant que c'est comestible et colorée.
    • Goûts Musicaux : De la pop bien pêchue et rythmée. Elle adore The Pipettes.
    • Relations avec les autres : Si elle est respectée au sein de la Secte rouge du fait de sa maîtrise sur son pouvoir et de sa dangerosité, elle énerve également nombre de personnes par son excentricité et ses attitudes infantiles.
    • Nombres de relations amoureuses sérieuses : Aucune, elle est du genre à papillonner et n'est jamais tombée amoureuse, du moins jusqu'à ce jour.


Histoire


_ Ne, darling, tu ne manques pas d'air de me parler de la sorte. As-tu seulement remarquer dans quelle désagréable posture tu te trouves ?

Accoudée nonchalamment au comptoir du Black Mirror, son shaker posée devant elle, une fille aux cheveux roux fixait d'un air narquois l'homme au sol. Imbécile... ce type devait être un nouveau venu, et surement pas de la Secte Rouge ou de la Sphère, pour ignorer que la barmaid colorée était un Officier. Il était logique q'il paye le prix de sa stupidité. A moitié ligoté par une chevelure parcourue de mêches fuschias, oranges et violettes, il commit l'erreur d'ouvrir la bouche, sentant aussitôt s'y engouffrer l'épaisse masse mouvante. Cinq minutes, puis...

_ Un conseil, disparais. J'vais pas te tuer, dear, pas la peine d'me regarder comme ça. Ca ferait désordre durant le service.

Elle était arrivée deux ans plus tôt, et avait d'emblée commencer à se battre, méprisant la majeure partie des gens qui l'abordaient. Elle ne parlait pas, elle frappait. Vite et fort. La plupart du temps, elle ne recourait même pas à son pouvoir. Pas folle : il pourrait être bien plus utile de le garder pour plus tard. Elle avait toujours une barre de fer et un couteau sur elle, frappant par derrière sans le moindre remords. Peu à peu, il y avait eu de moins en moins de gens pour chercher à lui parler. En un sens, ça lui convenait. Voir les gens faire un pas de côté quand ils la croisaient était suffisant pour se sentir vivante. Elle n'avait pas besoin de plus.
Et puis, il y avait eu cette enveloppe, avec un lieu de rendez-vous et une date. Elle y était allée, délaissant sa barre de fer pour ne s'armer que de son couteau. Elle pensait qu'il serait suffisant... Elle avait déchanté. Le type en face d'elle était fort, et elle avait rapidement vu voler l'arme blanche. Alors, elle avait joué son va-tout.
Au début, il n'avait pas compris en voyant ses cheveux s'allonger, il avait même ri aux éclats, de même que certains spectateurs. Mais son rire s'était tari quand les fins cables roux et mêchés s'étaient enroulé autour de sa gorge et de ses bras alors qu'elle approchait tranquillement de lui. Il avait ouvert la bouche pour mieux respirer, l'imbécile. Ce n'était pas de l'air qui s'était engouffré dans ses poumons, mais les même cheveux fins et souples. Et puis, tout compte fait, elle ne l'avait pas tué. Pas particulièrement envie... Et rapidement, elle était montée en grade, jusqu'à devenir officier de son clan. Elle était aussi devenue barmaid, du fait de son intérêt pour les cocktails et autres...



Hors jeu


  • Comment avez-vous découvert le forum ? C'est un double-compte
  • Ce qui vous a attiré ? le fait que j'avais une idée de personnage qui me trottait dans la tête et refusait d'en sortir...
  • Commentaire(s) : Rien à ajouter, sir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Naël Otis [ en cours ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» cours de latin
» Cours informatique
» Amphi pour les cours de Ninjutsu
» Cours d'utilisation du sabre (Ouvert à tout le monde)
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Else World :: Administration :: Registre des Habitants-
Sauter vers: